lundi, mars 13, 2006

Le théâtre d'entreprise

Voici quelques extraits d'un travail réalisé par Grégory Carpentier, étudiant en sociologie du théâtre :

Le théâtre évoque souvent une idée de liberté, d’originalité, de plaisir et de non-fonctionnalité alors que l’entreprise renvoie au monde de l’économie, de la rationalité ou du travail. Comment doit-on comprendre le concept de théâtre d’entreprise ? S’agit-il d’un outil chargé d’une multitude d’utilités ?

Les premières sociétés de théâtre d’entreprise furent créées au Canada au début des années 80. Elles avaient pour objectif de créer des saynètes théâtrales pour accompagner les diverses organisations dans leurs démarches de communication et de formation. Le concept de théâtre d’entreprise fait son apparition en France en 1988. Ce n’est qu’en 1991 qu’il arrive en Belgique. Cette même année, Béatrice Aragou-Dournon crée le premier festival international de théâtre d’entreprise à Nantes. Aujourd’hui, la technique est proposée par des bureaux de formation, des agences d’événement, des ligues d’improvisation mais principalement par des sociétés de théâtre d’entreprise.

Virginie Hume affirme que le but du théâtre d’entreprise est de « résoudre des problèmes de l’ordre des ressources humaines ou de la communication, s’adressant à ou faisant intervenir le public interne des entreprises dans le spectacle. Alors que le théâtre s’intéresse à la société dans son ensemble, le théâtre d’entreprise trouve ses sujets au sein de l’entreprise ». Virginie Hume a suivi l’évolution de cette technique et a tenté d’élaborer une typologie des pratiques. Elle en distingue huit : le théâtre « clé en main », le théâtre « sur mesure », le « clown-analyste », le « micro-socio théâtre », le « théâtre du développement personnel », le « meurtre sur ordonnance », la « comédie d’entreprise » et le « théâtre-forum ».

Notre travail comporte, d’une part, un ensemble de documents en rapport avec le théâtre d’entreprise et d’autre part, une brève analyse. Pour donner un fil conducteur à notre analyse, nous tenterons de répondre à cette question : « Peut-on affirmer que le théâtre d’entreprise profite aux entreprises mais également aux acteurs ? ». Pour nous aider dans cette démarche, nous ferons référence à notre entretien avec Xavier Van Dieren (Managing Director chez A Hermès) mais également au « cas Belgacom ».

A suivre...

1 commentaire:

Julie a dit…

Bonjour
J'aimerais à travers ma compagnie théâtrale développer cette activité de "théâtre d'entreprise" et également proposer de courtes formations de "prise de parole en public" ; serait-il possible de me donner quelques informations sur les modes de prise de contact avec les entreprises et autres clients ?
merci-
Julie burgheim